Connexion
Accueil


Translate my Forum




Forums




Bonjour !

Forums


Rechercher
Résultats par :
Recherche avancée
Flux RSS

Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 
Marque-page social
Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de Forum : Notre santé est à nous sur votre site de social bookmarking

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Admin
Messages : 310
Date d'inscription : 17/12/2015
Voir le profil de l'utilisateurhttp://lebienetreetanous.forumactif.be

5 maladies que l’on pensait disparues et qui sont de retour

le Ven 29 Juil - 5:56


Des maladies anciennes sont, depuis quelques années, de retour en France. La régression de la vaccination et la précarité expliquent en partie cette recrudescence. Zoom sur ces maladies qui réapparaissent.


La rougeole


Une épidémie de rougeole est observée en France depuis 2008, avec un pic en 2011, et une diminution du nombre de cas depuis 2015. Au total, entre janvier 2008 et fin 2015, plus de 23 500 cas ont été déclarés en France.


La rougeole est une maladie infectieuse extrêmement contagieuse qui provoque généralement une sensation de malaise avec fatigue, forte fièvre, une toux, une rhinite, conjonctivite et une gêne à la vue de la lumière.


La maladie, qui dure au total une dizaine de jours peut rendre plus vulnérable à d’autres maladies et entraîner de sévères complications.


Une personne contagieuse peut contaminer 15 à 20 personnes qui n’ont jamais eu la rougeole ou ne sont pas vaccinées.


Cette résurgence observée depuis quelques années en Europe et en Amérique du Nord est due à une couverture vaccinale insuffisante.


La syphilis


Parmi les maladies en résurgence, on note aussi le retour de la syphilis.


Cette infection sexuellement transmissible est en recrudescence depuis 2000, ce qui est dû à une moindre utilisation de préservatif.


Cependant, aucun chiffre n’est officiellement disponible sur le nombre de personnes qui seraient atteintes de la Syphilis. En effet, la maladie, qu’on pensait disparue, ne fait plus partie des maladies à déclaration obligatoire depuis 2000.


Elle se manifeste initialement par l’apparition d’une ulcération non douloureuse au pénis, au vagin ou à l’anus. Si elle n’est pas traitée, la syphilis peut causer des problèmes de santé graves, touchant le cœur et le cerveau.




La gale


Maladie que l’on croyait disparue, la gale fait son grand retour en France depuis quelques années, bien que les données officielles ne soient pas disponibles, car sa déclaration n’est pas obligatoire.


La recrudescence de cette maladie de peau bénigne, mais très contagieuse, transmissible par simple contact, inquiète les dermatologues, qui voient apparaitre de plus en plus de cas.


Elle est causée par la colonisation des couches superficielles de l’épiderme par un acarien. La femelle creuse dans l’épiderme des galeries, où elle dépose ses œufs, provoquant un prurit constant et de vives démangeaisons, premiers signes de la maladie.


La propagation de la gale est favorisée par la vie en collectivité.


Pour les spécialistes, la progression de la gale est due en premier lieu à l’augmentation des voyages et migrations, mais aussi à un retard du diagnostic lié à la méconnaissance de cette maladie que l’on croyait disparue.




La goutte


On la croyait enterrée, mais elle a fait son grand retour : la goutte.


Autrefois appelée « maladie des rois » ou « maladie des riches », en raison des repas pantagruéliques et bien arrosés qu’eux seuls avaient les moyens de se permettre, la goutte est une forme d’arthrite qui survient en réaction à un taux anormalement élevé d’acide urique dans le sang, souvent causé par les excès de table et l’abus d’alcool.


La maladie provoque des crises récurrentes d’une vive douleur au niveau d’une ou plusieurs articulations. Les crises de goutte durent en général quelques jours, puis les symptômes disparaissent pour plusieurs semaines. Toutes les articulations sont susceptibles d’être touchées, mais le plus souvent, la maladie se déclare d’abord à la base du gros orteil.


C’est notre mode d’alimentation actuel qui a favorisé la réapparition de la maladie.


La tuberculose


On pensait que c’était une maladie du passé, d’ailleurs le vaccin qui permet de s’en protéger, le BCG, n’est plus obligatoire depuis 2007. Pourtant, la tuberculose n’a pas été éradiquée et on dénombre environ 8000 nouveaux cas, dont 700 décès, chaque année, selon l’InVS.


La tuberculose provoque des symptômes tels qu’une toux persistante avec émissions de sang, de la fièvre, des sueurs nocturnes, une perte de poids, une asthénie.


Cette maladie extrêmement contagieuse qui touche les poumons (ou plus rarement d’autres organes) se propage par les voies aériennes : l’éternuement et la toux, projettent les bacilles tuberculeux dans l’air.


On estime qu’une personne infectée et non traitée peut contaminer 10 à 15 autres personnes.


Le plus inquiétant, c’est qu’une forme de tuberculose multirésistante est apparue et ne peut être soignée par les traitements conventionnels.


L’Organisation mondiale de la santé estime que cette tuberculose multi résistante tuera 75 millions de personnes dans le monde d’ici 2050. Son incidence en France reste pour l'instant très faible (2 %).


La maladie touche principalement les populations en situation de précarité, les migrants en provenance de régions comme l’Afrique subsaharienne et les personnes âgées.


Source :


http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=maladies-disparues-de-retour





_________________
Mayanne Mak
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum