Connexion
Accueil


Translate my Forum




Forums




Bonjour !

Forums


Rechercher
Résultats par :
Recherche avancée
Flux RSS

Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 
Marque-page social
Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de Forum : Notre santé est à nous sur votre site de social bookmarking

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Admin
Messages : 310
Date d'inscription : 17/12/2015
Voir le profil de l'utilisateurhttp://lebienetreetanous.forumactif.be

Re: Comment va votre thyroïde ?

le Jeu 13 Oct - 6:02
Thyroïde- le nouveau signe qui doit vous alerter

Un symptôme assez répandu pourrait être annonciateur d’une hypothyroïdie, c’est-à-dire d’un dysfonctionnement de la glande thyroïde. Découvrez lequel.
Comment savoir si vous êtes à risque de développer une hypothyroïdie ? Cette maladie survient quand la glande thyroïde, située au niveau du cou, ne produit pas assez d’hormones. Quand les symptômes caractéristiques de l’hypothyroïdie se font sentir (fatigue, prise de poids, perte de cheveux…), la maladie est souvent déjà bien installée.
Mais des chercheurs de l’université de médecine de Cincinnati (Etats-Unis) ont découvert qu’un nouveau signe pouvait être un facteur de risque d’une hypothyroïdie : les maux de tête fréquents.
La migraine accroît le risque d’hypothyroïdie de 41%
Si de précédentes études avaient déjà montré un lien entre hypothyroïdie et migraines à répétition, cette nouvelle recherche, publiée dans la revue scientifique Headache, est la première à porter sur un nombre conséquent de participants. En effet, les données de 8 412 personnes ont été analysées, et ce pendant 12 ans.
Résultat : les volontaires sujets aux maux de tête fréquents avaient un risque accru de 21% de développer une hypothyroïdie. Et ce chiffre passait à 41% lorsque, au-delà d’un simple mal de tête, il s’agissait d’une véritable migraine. 
Le système immunitaire ou le stress en cause dans le développement de l’hypothyroïdie
Mais comment mal de tête et problème à la thyroïde sont-ils liés ? Le mystère reste entier. Selon les chercheurs, cette relation pourrait s’expliquer par le fait que les maux de tête stimulent le système immunitaire qui, à force, pourrait se retourner contre la thyroïde et altérer son fonctionnement. Autre hypothèse : le stress généré par les maux de tête à répétition pourrait endommager la thyroïde.
Mais d’autres causes entrent en jeu dans le développement d’un problème de la thyroïde, tels que des facteurs génétiques, environnementaux ou encore médicamenteux. Et, rassurez-vous : si un lien entre migraine et hypothyroïdie a bien été démontré, ce n’est pas parce que vous êtes migraineux que vous développerez forcément une hypothyroïdie. Mais c’est une bonne raison pour surveiller de près cet organe !

_________________
Mayanne Mak
avatar
Admin
Messages : 310
Date d'inscription : 17/12/2015
Voir le profil de l'utilisateurhttp://lebienetreetanous.forumactif.be

Comment va votre thyroïde ?

le Ven 15 Avr - 7:05


De nombreux cas de troubles de la thyroïde ne nécessitent pas de traitement mais une surveillance accrue.
Les maladies de la thyroïde sont mal diagnostiquées, et encore plus mal traitées par le système médical moderne.
Pour tout le monde : un symptôme = une maladie = un médicament
Les problèmes de thyroïde sont compliqués. Ils ne s'accommodent jamais de mesures standard, de traitements de masse, adaptés à tout le monde, comme la vitamine D ou les oméga-3. Il n'y a peut- être aucun autre domaine de la médecine où l'on puisse déclarer avec autant de certitude que chaque patient est unique.
[size=24]Selon le moment où vous faites le dosage, vous pouvez donc tomber sur toutes les configurations possibles, et l'interprétation des résultats sera pour le moins compliquée…[/size]

Cheveux très secs - Vos sourcils sont en train de disparaître  - vous gagnez du poids sans avoir modifié votre régime alimentaire -  Mal à sortir de votre lit le matin -   Ralenti physiquement -   Pieds et les mains froids -   Démoralisé, voire déprimé -  Sans envie de travailler ni de réfléchir -  Peau sèche, les yeux gonflés, de la constipation, un taux élevé de cholestérol.

Vous pourriez faire partie de ces millions d'Européens malades sans le savoir de la thyroïde. Le risque est d'autant plus grand si vous êtes une femme de type européen, de plus de 60 ans, avec des membres de votre famille ayant des problèmes de thyroïde, ou si vous mangez peu de poisson. En rééquilibrant naturellement vos carences hormonales, vous traitez les causes de nombreuses maladies plutôt que les symptômes. C’est efficace et cela se voit. Des traits plus fermes, un visage épanoui : votre beauté est le signe extérieur de votre santé.












_________________
Mayanne Mak
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum