Connexion

Récupérer mon mot de passe

Accueil


Translate my Forum








Bonjour !

Forums


Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 


Marque-page social

Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de Forum : Notre santé est à nous sur votre site de social bookmarking


Comment va votre thyroïde ?

Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Comment va votre thyroïde ?

Message par Mayannemak le Jeu 14 Sep - 13:48


Les chercheurs ont découvert que le fluorure provoque l’hypothyroïdie, menant à la dépression, gain de poids et pire …

Il est grand temps de renverser la vapeur concernant la perception que le monde a à propos de la fluoration de l’eau, suite à la publication d’au moins deux études assez fiables au cours des trois dernières années, documentant les effets néfastes du produit chimique sur la santé.

Des chercheurs de l’Université de Kent, au Royaume-Uni, ont mené une étude récente et révolutionnaire sur les effets potentiels de l’ajout du fluor dans l’eau sur la santé publique.

Après l’analyse des données provenant de la grande majorité des cabinets médicaux en Angleterre, les chercheurs scientifiques ont constaté que le fluor peut accroître le risque d’hypothyroïdie ou une thyroïde sous-active, un problème de santé dans lequel la glande thyroïde ne produit pas suffisamment d’hormones, engendrant des symptômes tels la fatigue, l’obésité et la dépression.

L’étude publiée au Journal of Epidemiology and Community Health comprenait la plus grande population jamais analysée concernant les effets néfastes de la fluoration de l’eau sur la santé.

Cette étude menée récemment au Royaume-Uni comprend la «plus grande population jamais étudiée quant aux effets indésirables de l’exposition élevée au fluor»

Les chercheurs ont constaté que les localités dont le taux de l’eau fluorée est estimée à 30% sont plus susceptibles d’avoir des taux élevés d’hypothyroïdie, par rapport aux zones ayant de faibles niveaux du produit chimique dans l’eau.

Cela signifie que jusqu’à 15 000 personnes pourraient souffrir de la dépression, de la prise de poids, de la fatigue et des douleurs musculaires, ce qui pourrait être théoriquement évité si le fluor était retiré de l’eau, selon The Telegraph.

L’article scientifique a également comparé la ville fluorée de Birmingham avec la ville de Manchester, qui s’abstient de la fluoration et a constaté que les cabinets des médecins de Birmingham étaient deux fois plus susceptibles d’avoir des taux élevés d’hypothyroïdie.

Le nouveau rapport a conduit certains experts à remettre en question leur position à l’égard de la fluoration de l’eau.

«L’étude est d’une grande importance car elle est suffisamment vaste pour cerner les différents effets potentiels sur la santé de la population», a déclaré Trevor Sheldon, chercheur en médecine et doyen de la faculté de médecine de Hill York ayant publié de nombreuses études dans ce domaine.

Une nouvelle étude portant sur le fluorure réfute le rapport publié l’année dernière par le Public Health England, selon lequel le fluorure est dit «inoffensif et efficace» pour l’amélioration de la santé dentaire.

Le rapport du Public Health England publié en Mars de l’année dernière souligne « qu’il n’y a pas de preuve des risques pour la santé au niveau des zones fluorées», et aucune différence n’a été constatée entre les zones fluorées et les zones non fluorées en ce qui concerne les taux de fractures de la hanche, l’ostéosarcome (une forme du cancer des os), les cancers en général, la trisomie 21 et toutes les causes de décès enregistrées.

Toutefois, de nouvelles recherches indiquent que le nombre des cas d’hypothyroïdie dans des régions telles que les Midlands de l’Ouest et le nord-est de l’Angleterre est «alarmant pour les personnes qui vivent dans ces régions».

« La différence avec les Midlands de l’Ouest, qui est une zone fluorée, et Manchester n’a pas été réellement frappante. Le nombre de cas représente quasiment le double à Manchester », a déclaré Stephen Peckham, l’auteur principal de l’étude.

Les femmes sont 15 fois plus susceptibles de développer une hypothyroïdie

« L’hypothyroïdie est un problème désagréable qui peut entraîner d’autres problèmes de santé à long terme. Les conseils doivent se focaliser à nouveau sur le fait de l’incorporation du fluor à l’eau. Il existe maintes façons plus sûres afin d’améliorer la santé dentaire.  »

L’hypothyroïdie sonne l’alarme chez les femmes en particulier, du au fait qu’elles sont 15 fois plus susceptibles que les hommes de développer la maladie. Des études antérieures ont mis en valeur que le fluorure inhibe la capacité de la glande thyroïde à utiliser l’iode, qui constitue un minéral essentiel pour une thyroïde saine, la glande maîtresse du corps humain.



https://aidersonprochain.com/les-chercheurs-ont-decouvert-que-le-fluorure-provoque-lhypothyroidie-menant-a-la-depression/?utm_content=buffer7134b&utm_medium=social&utm_source=plus.google.com&utm_campaign=buffer


Des PDF à télécharger


http://pdfdownload.eklablog.com/comment-va-votre-thyroide-a125667778

_________________
Mayanne Mak
avatar
Mayannemak
Admin

Messages : 351
Date d'inscription : 17/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://lebienetreetanous.forumactif.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment va votre thyroïde ?

Message par Mayannemak le Jeu 31 Aoû - 9:13

Levothyrox : ils voudraient faire taire les malades

Le gouvernement français a donné carte blanche au labo Merck.

Ils sont donc en train d'expérimenter une nouvelle formulation du Levothyrox sur les Français malades de la thyroïde.

C'est donc une « belle cohorte » d'un million de patients qui sont devenus leurs cobayes !

Je précise que les autres pays ont refusé de mener cette expérimentation.

Simultanément, l'ancienne formulation du Levothyrox a été retirée du marché en douce.

Résultat, c'est la panique parmi les malades de la thyroïde. La nouvelle formulation provoque des effets secondaires en masse. 


Pour des dizaines de milliers de malades c’est l’enfer !


Signez la grande pétition sur :





_________________
Mayanne Mak
avatar
Mayannemak
Admin

Messages : 351
Date d'inscription : 17/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://lebienetreetanous.forumactif.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment va votre thyroïde ?

Message par Mayannemak le Jeu 13 Oct - 6:02

Thyroïde- le nouveau signe qui doit vous alerter

Un symptôme assez répandu pourrait être annonciateur d’une hypothyroïdie, c’est-à-dire d’un dysfonctionnement de la glande thyroïde. Découvrez lequel.
Comment savoir si vous êtes à risque de développer une hypothyroïdie ? Cette maladie survient quand la glande thyroïde, située au niveau du cou, ne produit pas assez d’hormones. Quand les symptômes caractéristiques de l’hypothyroïdie se font sentir (fatigue, prise de poids, perte de cheveux…), la maladie est souvent déjà bien installée.
Mais des chercheurs de l’université de médecine de Cincinnati (Etats-Unis) ont découvert qu’un nouveau signe pouvait être un facteur de risque d’une hypothyroïdie : les maux de tête fréquents.
La migraine accroît le risque d’hypothyroïdie de 41%
Si de précédentes études avaient déjà montré un lien entre hypothyroïdie et migraines à répétition, cette nouvelle recherche, publiée dans la revue scientifique Headache, est la première à porter sur un nombre conséquent de participants. En effet, les données de 8 412 personnes ont été analysées, et ce pendant 12 ans.
Résultat : les volontaires sujets aux maux de tête fréquents avaient un risque accru de 21% de développer une hypothyroïdie. Et ce chiffre passait à 41% lorsque, au-delà d’un simple mal de tête, il s’agissait d’une véritable migraine. 
Le système immunitaire ou le stress en cause dans le développement de l’hypothyroïdie
Mais comment mal de tête et problème à la thyroïde sont-ils liés ? Le mystère reste entier. Selon les chercheurs, cette relation pourrait s’expliquer par le fait que les maux de tête stimulent le système immunitaire qui, à force, pourrait se retourner contre la thyroïde et altérer son fonctionnement. Autre hypothèse : le stress généré par les maux de tête à répétition pourrait endommager la thyroïde.
Mais d’autres causes entrent en jeu dans le développement d’un problème de la thyroïde, tels que des facteurs génétiques, environnementaux ou encore médicamenteux. Et, rassurez-vous : si un lien entre migraine et hypothyroïdie a bien été démontré, ce n’est pas parce que vous êtes migraineux que vous développerez forcément une hypothyroïdie. Mais c’est une bonne raison pour surveiller de près cet organe !

_________________
Mayanne Mak
avatar
Mayannemak
Admin

Messages : 351
Date d'inscription : 17/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://lebienetreetanous.forumactif.be

Revenir en haut Aller en bas

Comment va votre thyroïde ?

Message par Mayannemak le Ven 15 Avr - 7:05



De nombreux cas de troubles de la thyroïde ne nécessitent pas de traitement mais une surveillance accrue.
Les maladies de la thyroïde sont mal diagnostiquées, et encore plus mal traitées par le système médical moderne.
Pour tout le monde : un symptôme = une maladie = un médicament
Les problèmes de thyroïde sont compliqués. Ils ne s'accommodent jamais de mesures standard, de traitements de masse, adaptés à tout le monde, comme la vitamine D ou les oméga-3. Il n'y a peut- être aucun autre domaine de la médecine où l'on puisse déclarer avec autant de certitude que chaque patient est unique.
[size=24]Selon le moment où vous faites le dosage, vous pouvez donc tomber sur toutes les configurations possibles, et l'interprétation des résultats sera pour le moins compliquée…[/size]

Cheveux très secs - Vos sourcils sont en train de disparaître  - vous gagnez du poids sans avoir modifié votre régime alimentaire -  Mal à sortir de votre lit le matin -   Ralenti physiquement -   Pieds et les mains froids -   Démoralisé, voire déprimé -  Sans envie de travailler ni de réfléchir -  Peau sèche, les yeux gonflés, de la constipation, un taux élevé de cholestérol.

Vous pourriez faire partie de ces millions d'Européens malades sans le savoir de la thyroïde. Le risque est d'autant plus grand si vous êtes une femme de type européen, de plus de 60 ans, avec des membres de votre famille ayant des problèmes de thyroïde, ou si vous mangez peu de poisson. En rééquilibrant naturellement vos carences hormonales, vous traitez les causes de nombreuses maladies plutôt que les symptômes. C’est efficace et cela se voit. Des traits plus fermes, un visage épanoui : votre beauté est le signe extérieur de votre santé.












_________________
Mayanne Mak
avatar
Mayannemak
Admin

Messages : 351
Date d'inscription : 17/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://lebienetreetanous.forumactif.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment va votre thyroïde ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum