Connexion
Accueil


Translate my Forum


Forums



Forums






Bonjour !

Forums


Rechercher
Résultats par :
Recherche avancée
Flux RSS

Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 
Marque-page social
Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de Forum : Notre santé est à nous sur votre site de social bookmarking

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Admin
Messages : 318
Date d'inscription : 17/12/2015
Voir le profil de l'utilisateurhttp://lebienetreetanous.forumactif.be

Les personnes qui vous empoisonnent la vie

le Lun 26 Juin - 4:04


Prisonnier d’une relation toxique.
Physiquement et mentalement pour se servir
de vous pour leurs intérêts.
 
LE STRESSE
 
  " Tout, tout de suite "
Il déborde, compte sur les autres pour combler
Ses lacunes. Il revient sur ses évaluations et
Ses demandes, il est indécis ce qui renforce sa
Conviction d'être mal entouré.
 
Provoque: la confusion mentale, instabilité et
Mauvaise gestion du temps.
 
Il ne faut pas répondre à ses demandes sans
Les trier ou essayer de le convaincre que tout
Ira bien. Tant qu'il ne comprend pas que tout
Désordre extérieur provient d'un désordre
Intérieur, il ne changera pas.
 
Lui faire redire ses demandes et ses objectifs
Jusqu’à ce qu'ils soient clairs pour les deux
Parties et exiger des précisions quant aux
Moyens d'exécuter les tâches demandés.
Travailler avec un stréssé indécis ou peu
Méthodique exige que l'on soit deux fois plus
Organisé et rigoureux. Défendre avec fermeté
Son point de vue sans se laisser contaminer
Par ses doutes.
 
LE DOMINATEUR
 
" C'est comme ça, un point c'est tout ! "
Catégorique, sans nuances, il impose sa vision
colérique lorsqu'il sent que le pouvoir lui
échappe. I a recourt à la menace, et s'arrange
toujours pour occuper le rôle du chef. Il veut
 
provoque: la soumision, rend coupable et une
agressivité refoulée.
 
Il ne faut pas essayer de l'assouplir car sa
conception est " d'un côté les dominants (lui)
de l'autre les dominés (vous). ne pa réagir à
sa colère ou à ses provocations, il sortira
toujours vainqueur de ces affrontements car
l'agressivité est son carburant.
 
Rester à distance, émotionnellement et
verbalement. Ayez des arguments concrets,
le dominateur n'a pas prise sur les person-
nalités sur qui tout glisse. Pour parvenir à
cette maîtrisse : imaginez vous entouré d'une
bulle de lumière, inspirez profondément par
le nez, arrêtez le souffle un moment et
expirez longuement par la bouche.
Pour réintégrer cette bulle de calme en se
concentrant sur sa respiration.
 
LE POULPE
 
" Envelopper pour mieux étouffer "
Il vous rend des petits services, fait des
compliments pour vous rendre dépendant de
lui, on sent rend compte lorsque l'on est au
bord de l'asphyxie, qu'il est un manipulateur.
Il est exclusif dans ses relations, il veut être
le meilleur. Il vous dit "avec tout ce que j'ai
fait pour toi"
 
provoque: La culpabilité à haute dose,
autocensure, asphyxie émotionnelle et
pulsions agréssives.
 
Il ne faut pas lui accorder trop de temps,
plus on est compréhensif et compatisant
avec lui plus il ressere son étau de dépendance.
 
Une neutralité bienveillante, lui accorder
quelques petits moments de temps en temps
pour l'écouter mais pas plus. Lui demander si
ça va mais sans développer. Le battre froid est
une erreur car le passif-agressif possède un
énorme pouvoir de destruction. Sa rancune est
tenace et sa vengence implacable. Pas de
confidences sur vos vagues à l'âme, il se
délecte de tout ce qui est négatif et profite de
cet espac d'intimité pour grignoter votre
espace privé.
 
LE DENIGREUR
 
" Il faut se méfier des apparences "
Personnes n'a grâce à ses yeux. Esprit vif, il
débusque votre faille réelle ou potentielle et
celle de votre situation. il révèle votre face
obscure sous couvert de l'humour. Il vous
décoche des flêches qui font toujours mouches.
C'est un observateur, plein de finesse qui
n'agresse jamais au hasard.
 
Provoque : paranoia, pessimisme, inquiétude,
gène.
 
Il faut éviter avec lui la complaisance, écoutez
ses critiques même fondées font de vous son
complice. Il faut réfréner sa curiosité surtout
lorsqu'il colporte une rumeur ou qu'il dévoile
un secret car avec lui rien n'est gratuit et il
n'hésite pas à vous mouiller pour sauver sa
peau.
 
Il faut de la fermeté, voire la fermeture en
coupant court à ses tentatives de vous révéler
tout ce qui est secret. Il ne s'aime pas, c'est
pour se valoriser qu'il dénigre les autres. Si
vous ne l'écouter pas, il est vulnérable, on
peut lui faire comprendre que l'on est pas sur
la même longeur d'onde et que ses réalités
n'appartienne qu'à lui.
 
LE SEDUCTEUR
 
" Flattera bien qui rira le dernier "
Petits mots doux, compliments qui remontent
le moral, une petite attention, il ne ménage
pas sa peine. Il a un besoin vital d'être reconnu
admiré et aimé. Il jouit de son pouvoir de
séduction selon ses envies pour servir ses
ambitions, pour entretenir sa légende person-
nelle. Il accroît son emprise en maniant le
chaud et le froid. Un peu distant et le lendemain
adorable.
 
profoque : dépendance affective, fausse estime
de soi, esprit de rivalité.
 
Eviter de le prendre par des compliments, il fait
croire que l' on est l'unique. Eviter avec lui
d'être trop distant, son esprit de compétition le
pousse à relever tous les défits.
 
L'humour, il n'aime pas être traité à la légére,
l'ironie le destabilise, il vous place alors en
position de force, il ne supporte pas les posi-
tions d'égal à égal. Lorsqu'il se sent démasqué
il change de tactique et de cible.
 
L ICEBERG
 
" Le silence est d'or "
Distant, impassible, hautain, il s'adresse à vous
que rarement ; du haut de sa grandeur, il est
timide ou son estime de lui-même est hyper-
trophiée ? Car verrouillée à triple tour.
Sa force est son silence, il intimide, impres-
sionne et inhibe. Il nous met dans la crainte de
mal faire, de décevoir, d'en dire trop ou pas
assez.
 
Provoque: un comportement infantile
(comment pourrais-je le dégeler ?)
introspections sans fin, désir de fuite,
inquiétude latente.
 
Il faut éviter l'excès d'interrogations sur lui
ou sur soi car son objectif conscient ou pas,
est d'être au centre de toutes les pensées.
Il ne faut pas essayer de le dégeler cela ne
l'intéresse pas, si il avait besoin de votre
chaleur, il daignerait faire un pas vers vous.
 
Avoir une froideur courtoise, cela le désta-
bilise et lui faire vous considérer avec curiosité
et respect. Ne lui donner que les informations
qu'il demande sans humour ni considérations
personnelles. Le mettre à la diéte relationnelle
qui est son ordinaire affaiblit son pouvoir et
on y gagne en estime de soi.
 
LE PERFECTIONNISTE
 
" Peu mieux faire "
Mais surtout pour vous car il ne cherche pas à
s'améliorer mais à souligner les manques et
lacunes des autres pour se grandir.
Exigeant, il place la barre très haut et nul ne
peut lui donner satisfaction. Il a le don de vous
mettre dans le rôle de l'éternel débutants.
Les compliments sont très rares, la critique
facile. "Vous auriez dû, vous auriez pu "
 
provoque : Découragement, manque de
confiance en soi, peur...
 
Ne pas le considérer comme un juge absolu.
Cela repose sur ce qu'il s'est construit à l'abri
de toutes remises en question et critiques.
Il recherche plus de vous tenir sous son joug
qu'un résultat parfait. Se justifier ou s'excuser
renforce son pouvoir.
 
La prévention : préparer votre argumentation
structurée et précise pour répondre à ses
critiques. Il se prend pour Dieu.
Pourne pas être prisonnier de cette relation
écrasante et exclusive, prenez conseil auprès
d'autres personnes comme cela ses critiques
deviennent relatives.
 
Comment résistez-vous au poison ?
 
1 VOUS ACCUEILLEZ LES COMPLIMENTS :
 
Avec plaisir  (V)
Avec méfiance (Y)
Avec gêne (T)
Avec simplicité (T)
 
2 VOS POINTS FAIBLES :
 
Vous les connaissez  (Y)
Vous les assumez (X)
Vous les camouflez (V)
Vous les travaillez (T)
 
3 VOUS AIMERIEZ POSSEDER PLUS :
 
D' assurance (V)
D' éloquence (T)
D' élégance (X)
D' humour (Y)
 
4 VOTRE DEFINITION DU POUVOIR :
 
Une drogue (Y)
Une récompense (V)
Un fardeau (X)
Un moyen (T)
 
5 VOTRE ATOUT N° 1
 
Votre charme (T)
Vos compétence (X)
Votre autorité (Y)
votre souplesse (V)
 
RESUTATS
 
VOUS AVEZ UNE MAJORITE DE V
Votre immunité psychique face aux personnes toxiques est quasi
inexistante. Manque d'assurance, culpabilité ou quête de
reconnaissance sont autant d'invitations à les laisser entrer chez
vous et à leur donner les clés.
 
VOUS AVEZ UNE MAJORITE DE T
Vous êtes une proie relativement facile pour les mains de fer
dans les gants de velours. De nature confiante et empathique,
vous acordez toujours aux autres le bénéfice du doute.
En revanche, vous savez vous protéger des agresseurs qui
avancent à découvert.
 
VOUS AVEZ UNE MAJORIT2 DE Y
Il n'est pas si facile de vous duper. plutôt méfiante, vous
n'accordez pas facilement votre confiance. Votre talon d'Achille ?
Votre ambition. Il suffit parfois de vous faire miroîter une
promotion pour vous mener par le bout du nez.
 
VOUS AVEZ UNE MAJORITE DE X
Vous possédez un flair infaillible doublé d'une autorité naturelle
qui décourage toute tentative de vous emprisonner.
Les intimidateurs et les manipulateurs n'ont aucune emprise sur
Vous. Et ils essaient rarement de faire de vous leur proie.
Useriez-vous parfois de leurs méthodes ?



PDF à télécharger Parlons un peu de nous - divers










_________________
Mayanne Mak
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum