Connexion
Accueil


Translate my Forum






Il arrive...


Bonjour !

Forums



Rechercher
Résultats par :
Recherche avancée
Flux RSS

Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 
Marque-page social
Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de Forum : Notre santé est à nous sur votre site de social bookmarking

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Admin
Messages : 287
Date d'inscription : 17/12/2015
Voir le profil de l'utilisateurhttp://lebienetreetanous.forumactif.be

Oignon rouge : l'aliment qui réduit les tumeurs cancérigènes

le Ven 16 Juin - 5:00





Des chercheurs canadiens révèlent dans une étude les bénéfices d'un composant contenu dans les oignons rouges qui aurait la capacité d'entraîner la mort des tumeurs cancérigènes.


Ils donnent peut-être mauvaise haleine mais ils seraient efficaces contre le cancer ! Dans une étude dont les résultats vient d'être publiés, les chercheurs canadiens de l'université de Guelph affirme avoir découvert que les oignons aiderait à combattre les cellules cancéreuses et particulièrement les oignons rouges.
Une aspiration du fer nourriture des cellules cancéreuses


Pour faire ce constat, les chercheurs ont exposé des cellules cancéreuses du côlon à un composant antixoydant de la famille des flavonoïdes appelés "quercétine" contenu dans plusieurs variétés d'oignons. C'est celui contenu dans les oignons rouges qui a été le plus efficaces, mais toutes les autres types ont également montré une efficacité. "Cela active un phénomène qui détruit les cellules cancéreuses en coupant toute communication entre-elles et réduit leur taille.", expliquent les chercheurs. Le test aurait également été bénéfique contre des cellules cancéreuses du sein.


Selon les scientifiques, le secret de la quercétine serait une aspiration du fer à l'intérieur des cellules cancérigènes que ces dernières utilisent pour se développer.


Afin de confirmer leur hypothèse les chercheurs souhaitent maintenant poursuivre l'étude sur l'humain.




_________________
Mak
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum