Connexion

Récupérer mon mot de passe

Accueil


Translate my Forum








Bonjour !

Forums


Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 


Marque-page social

Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de Forum : Notre santé est à nous sur votre site de social bookmarking


Se désintoxiquer  et prévention

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Se désintoxiquer  et prévention

Message par Mayannemak le Mar 28 Mar - 4:44




Pour se désintoxiquer, certains croient dur comme fer à l’efficacité d’une cure de jus – de légumes ou de fruits ou au jeûne. Il n’existe pourtant aucune preuve des bénéfices pour le corps de cette détox. Aujourd’hui, la mode est à la prétox dont l’idée est d’éviter d’ingérer tout ce qui peut être nuisible à l’organisme. Jan Etienne, Martha Cats.

La planète regorge de substances plus dangereuses les unes que les autres : métaux lourds, substances radioactives, végétaux ou minéraux empoisonnés… Ces substances toxiques ont toujours été une menace de contact. Les animaux et les plantes s’arment parfois de telles substances pour se protéger de leurs ennemis, dont l’homme. Nous savons aujourd’hui comment neutraliser certaines d’entre elles. Par exemple, la pomme de terre crue contient un poison, la solanine. Il suffit de la faire bouillir pour la rendre inoffensive. De même, les haricots contiennent une protéine qui, à haute dose, s’avère toxique : une fois rincés et cuits, tout danger est écarté.

Les reins filtrent les substances nocives et si la présence de substances nocives dans notre environnement n’est pas une nouveauté, force est de constater leur multiplication depuis la révolution industrielle et, partant, l’aggravation de la menace pour notre intégrité physique. Elles nous atteignent par l’air que nous respirons, l’eau et la nourriture que nous ingérons. Il est scientifiquement prouvé que certaines d’entre elles sont à l’origine de cancers ou de malformations congénitales, qu’elles perturbent le développement mental du fœtus ou sont tout simplement toxiques. Il en est qui s’accumule dans le corps, par exemple dans le tissu adipeux, et d’autres dont les effets se renforcent mutuellement. Mais, fort heureusement, le corps sait généralement comment réagir. Les reins en sont le parfait exemple. Ils filtrent sans cesse les déchets contenus dans le sang avant de les éliminer avec un peu d’eau, sous forme d’urine. Beaucoup de ces substances éliminées par les reins sont tout simplement des déchets de notre propre métabolisme qui deviennent nocifs dès lors que leur concentration dans le sang devient trop élevée. Les reins éliminent aussi très efficacement les substances indésirables avec la nourriture.

Le foie, meilleur allié des reins. Vous pourriez penser que beaucoup d’eau aiderait les reins à fonctionner. Erreur ! S’il est bon de boire de l’eau, évitez d’abuser. A moins que vous ne marchiez dans le désert, un litre à un litre et demi est largement suffisant : ingérer cinq litres est dangereux pour la santé et en boire dix vous tuerait. Le foie contribue grandement au travail de purification des reins. L’une de ses principales fonctions est de préparer les substances avant leur élimination. Généralement, cette préparation consiste à les rendre plus solubles afin de faciliter le passage par les reins. Cette liquéfaction est le fait d’enzymes que l’on trouve dans tout le corps mais principalement le foie.

Selon l’expression consacrée, mesurer c’est savoir. Malheureusement, la réalité est souvent plus complexe que l’alignement de quelques chiffes. Cela vaut également pour les multiples substances toxique que contient le corps humain. On peut mesurer la concentration de mercure dans le sang et dans les tissus ou celle de la cocaïne dans les cheveux. Mais ces mesures ne sont réalisables que pour un nombre limité de substances. Par ailleurs, nous ne savons que très peu de choses sur les conséquences de la présence de substances toxiques et encore moins que nous pourrions y faire. Nous avons néanmoins découvert quelle concentration d’une toxine donnée peut être mortelle, en tout cas approximativement, car la dose létale n’est pas identique pour chaque individus. Alors oui, notre environnement est pollué et nous sommes exposés à davantage de substances toxiques que par le passé. Mais non, nous ne savons pas les risques qu’elles nous font réellement courir.

L’inefficacité de la détox : Nous n’avons pas non plus la moindre idée de ce que nous pourrions faire contre ces substances toxiques, à moins d’en stopper la production et la dispersion. Mais même si nous étions en mesure de tout stopper immédiatement, certaines substances prennent un temps infini avant de se décomposer et de disparaître totalement. On comprend aisément que nous soyons de plus en plus nombreux à nous inquiéter de la présence de poison dans notre environnement. Certains espèrent beaucoup qu’une cure de détox les aidera à se débarrasser de ces substances toxiques. Détox est un raccourci pour détoxification, le mot anglais pour la désintoxication. Les cures de détox s’apparentent à des régimes insensés, comme de ne manger que des raisins et boire de l’eau pendant une semaine ! Tant que ça sonne bien et que l’on reste dans le plausible, il y en aura toujours pour croire à l’efficacité de tels traitements. Mais il n’existe aucune preuve de ce que la consommation de certains jus ou tisanes puisse éliminer des substances toxiques. Bien entendu, vous auriez grand tord de vous priver d’un savoureux jus de fruits ou d’un massage apaisant. Mais n’allez pas imaginer que vous en serrez plus propre à l’intérieur : c’est tout simplement impossible !

La détox est donc bien un non-sens. Est-elle pour autant dangereuse pour la santé ? Fort heureusement, la plupart des cures sont inoffensives mais certaines, à base d’argile et de chaux, le sont beaucoup moins car ces matières contiennent presque systématiquement du plomb, nocif comme tout le monde le sait. Le corps absorbe le plomb contenu dans l’argile : il désintoxique l’argile… Pour s’intoxiquer lui-même ! s’astreindre à de longue cures de détox peut s’avérer dangereux car on risque de priver le corps de nutriments essentiels. Trois jours à n’absorber que de l’eau, du thé ou des jus est vraiment un maximum. Le corps doit être nourri, notamment pour conserver ses réserves d’énergie. En suivant un régime trop strict, vous obligez votre corps à trouver d’autres carburants, au risque d’endommager votre tissu musculaire.

Un seul produit est à même d’aider le corps à se désintoxiquer : l’herbe de blé. Elle se vend sous forme de poudre à diluer et contient de la chlorophylle qui lui donne une belle couleur verte. La chlorophylle neutralise les substances nocives présente dans le corps, en l’occurrence les métaux lourds. Plusieurs études ont démontré la capacité de la chlorophylle à se lier solidement aux métaux lourds, favorisant ainsi leur élimination. Une étude de 2015 de l’Université de Wageningen a même démontré que la chlorophylle freinait le développement du cancer de l’intestin suite à l’absorption de toxines présentes dans la viande rouge. Et, bonne nouvelle, la chlorophylle ne se présente pas exclusivement sous forme de poudre : on en trouve également dans les épinards, le chou frisé, les choux de Bruxelles, les algues… Bref dans tous les légumes verts.

La prétox : Autrement dit, agissez de manière à éviter qu’elles ne pénètrent le corps. Mangez des légumes verts bio, non traités aux pesticides. Préférez la viande bio. Consommez du poisson deux fois par semaine, surtout les petites espèces (deux fois par semaine) car les plus gros poissons : espadon, thon ou maquereau roi sont des prédateurs qui ont mangé beaucoup d’autres poissons et le risque est grand qu’ils contiennent d’importantes quantités de métaux lourds et d’autres toxines. Variez votre alimentation de manière à éviter d’ingérer chaque jour une petite quantité du même polluant qui, à la longue, s’accumulera dans le corps. Et bien entendu, arrêtez de fumer : la cigarette est un poison. Quant à l’alcool, limitez-vous à un ou deux verres par jour.



_________________
Mayanne Mak
avatar
Mayannemak
Admin

Messages : 351
Date d'inscription : 17/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://lebienetreetanous.forumactif.be

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum