Connexion
Accueil


Translate my Forum







Bonjour !

Forums


Rechercher
Résultats par :
Recherche avancée
Flux RSS

Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 
Marque-page social
Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de Forum : Notre santé est à nous sur votre site de social bookmarking

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Admin
Messages : 310
Date d'inscription : 17/12/2015
Voir le profil de l'utilisateurhttp://lebienetreetanous.forumactif.be

Re: Remèdes naturels contre la dépression

le Mer 12 Oct - 4:09
Premiers pas vers la méditation

Soyez patient

Ne cherchez pas à devenir un pro de la méditation.Vous progresserez pas à pas, apprendre à méditer demande un peu de temps, soyez patient !

Débutez la pratique de la méditation lentement, rien ne presse.

Commencez par 2 minutes, puis 5 puis à 10, et ainsi de suite. Si tout va bien, augmentez juste un peu chaque semaine, mais commencez petit.


Trouvez le bon endroit

On peut méditer partout, mais au début, il vaut mieux commencer dans les meilleures conditions.

Si vous avez l’espace suffisant, vous pouvez vous créer un petit coin zen : avec des bougies et quelques coussins, par exemple. Ce qui importe, c’est que vous vous y sentiez bien.

Bien que la méditation ne requière aucun matériel, vous aurez peut-être besoin d’un peu de confort pour débuter. Vous pouvez vous procurer un coussin de méditation ou utiliser un tapis de yoga par exemple.

Enfin, supprimez toutes distractions : coupez la sonnerie du téléphone, éteignez la télévision et l’ordinateur.


Choisissez le meilleur moment

Choisissez le meilleur moment pour vous.

Certaines personnes préfèrent pratiquer la méditation dès le réveil, d’autres avant d’aller au lit…

L’important est de choisir un moment où vous êtes au calme et de vous en tenir, au début, à ce moment-là, afin que cela devienne un mécanisme.

Astuce : créez un rappel sur votre téléphone pour votre méditation quotidienne.


Trouvez votre posture

Dans la tradition bouddhiste, on médite généralement dans la position du lotus (les genoux au sol, le pied gauche posé sur la cuisse droite et réciproquement).

Mais cette position peut être très inconfortable pour les non-initiés, vous pouvez donc aussi opter pour le demi-lotus (l’une des jambes repose à plat sur le mollet de l’autre) ou tout autre position à condition de garder le dos droit.

Rentrez légèrement le menton, relâchez les épaules.

Il s’agit de ne pas perdre votre concentration pendant votre séance à cause d'une mauvaise posture.


Concentrez-vous sur votre respiration

Une fois que vous êtes bien installé(e), concentrez-vous sur votre respiration.

Essayez de compter mentalement « 1 » alors que vous prenez votre première inspiration, puis encore « 1 » alors que vous expirez. Puis « 2 » en inspirant, « 2 » en expirant. Et ainsi de suite. Continuez à compter jusqu’à « 10 ».

Lorsque vous remarquez que votre esprit s'égard, revenez avec bienveillance à votre souffle. Recommencez à « 1 ». Il est parfaitement normal de ne pas rester concentré au début, la méditation demande beaucoup de pratique.

Cet exercice de concentration sur la respiration permet de lutter contre la dispersion des pensées. En même temps qu’il l’apaise, il enseigne à l’esprit comment se rassembler.



Accueillez vos émotions avec bienveillance

Lors de votre séance de méditation, des pensées et des émotions vont se présenter à vous, c’est inévitable au début. Accueillez-les avec bienveillance, ne les voyez pas comme des intrus.

Reconcentrez-vous sur votre souffle sans chercher à contrôler vos émotions ou vos pensées.

Il est tout à fait normal qu’au début vos pensées obstruent votre méditation.



Faites le point

À la fin de votre séance, observez les effets de la méditation sur votre esprit et votre corps.

Êtes-vous plus ou moins stressé(e) ? Plus ou moins détendu(e) ? Votre esprit est-il vide ou pensez-vous à quelque chose ?

L’idée est d’observer les effets en toute bienveillance, ne vous jugez pas si vous n’avez pas réussi à bien vous concentrer, ça viendra.

_________________
Mayanne Mak
avatar
Admin
Messages : 310
Date d'inscription : 17/12/2015
Voir le profil de l'utilisateurhttp://lebienetreetanous.forumactif.be

Remèdes naturels contre la dépression

le Lun 11 Jan - 4:02


La dépression est un phénomène très pointu à ne pas sous-estimer dont on peut en souffrir durant sa vie. Les scientifiques qui ont travaillé sur le terrain estiment que l’on sous-estime les chiffres communiqués. Selon les statistiques, le taux de dépression est de plus en plus élevé dans les pays riches. Dans les pays pauvres, les liens familiaux sont plus importants, ce qui fait chuter le taux. Les femmes risquent deux fois plus de sombrer dans la dépression que les hommes, surtout entre leur adolescence et la ménopause. Les personnes avec des problèmes relationnels ou avec un bas revenu sont, selon les chiffres, potentiellement plus proches de la dépression.
Une bonne hygiène de vie...
la vitamine B9 acide folique, on les trouve principalement dans les feuilles. Dans l'alimentation en faible quantité. On peut utiliser des suppléments vitaminiques ; les besoins en acide folique et en substances apparentées sont de l'ordre de 0,5 mg par jour. les liens entre l’acide folique et la dépression ont été constaté que chez les déprimés, les concentrations d’acide folique dans le sérum (en biologie le sérum désigne un liquide imprégnant les cellules des membranes séreuses) et dans les globules rouges étaient plus basses que chez les non-dépressifs. on relève que ce taux bas en acide folique est le plus caractéristique chez les sujets ayant récemment guéri de leur dépression. On peut recourir à un support en acide folique durant l'année qui suit un état dépressif.
Une alimentation équilibrée est un élément essentiel pour retrouver la forme.
Le magnésium - Les vitamines B6, B9 et B12 - Les acides gras polyinsaturés oméga 3 - Le SOD et le Co-Enzyme Q10 sont d’excellents antioxydants - Le fer - sélénium, vitamine C et E, l’acide alpha lipoïque, le DMSA, l’ail… Pour les toxines
Les oligoéléments sont un renfort indispensable :
- Oligosol cuivre-or-argent : 1 dose le matin contre la fatigue et la déprime.
- Oligosol lithium : 2 ampoules le soir pour la détente et le sommeil.
- Il est possible de leur adjoindre si besoin du magnésium ou du zinc.
- Contre la dépression : le Millepertuis (Procalmil : 1 comprimé matin et soir) est la plante essentielle. Elle a démontré une action aussi efficace que les antidépresseurs. Cependant, elle peut rendre moins efficace certains médicaments (anticoagulant, anticonvulsivant, contraceptif oral, digoxine, théophylline…). Aussi faut-il toujours se renseigner avant tout prise de millepertuis.
- Contre l’angoisse et l’insomnie : valériane, mélilot, passiflore, aubépine… ou les préparations comme Vagostabyl, Spasmine ou Euphytose (6 comprimés par jour à répartir dans la journée selon les besoins).
- Contre les troubles sexuels associés : gingko biloba.
- le 5-Hydroxy-Tryptophane (5HTP) (100 à 150 mg/j) est le principal précurseur de la sérotonine, hormone souvent déficitaire dans les états dépressifs. La plante Griffonia est très riche en 5HTP, ce qui constitue une excellente alternative.
- les dérivés de la méthionine, SAMe (un acide aminé) joue un rôle important dans la synthèse de certains neuromédiateurs intervenant dans les états dépressifs.
Les huiles essentielles : Lavendula angustifolia et Citrus aurantium à raison de 2 gouttes de chaque par jour ont un effet antidépresseurs et anxiolytique.
L'homéopathie
- Sépia 9CH : lorsque tout est ennui, chez les personnes irritables qui recherchent la solitude.
- Pulsatilla 9CH pour les mélancoliques qui pleurent facilement et qui sont améliorés par la consolation.
- Ambrea grisea 9CH pour les déprimés à la suite de soucis professionnels ou familiaux qui les réveillent la nuit.
- Lycopodium 9CH en cas de dégoût de la vie avec aversion pour tout travail.
- Aurum met 9CH pour les dépressions sérieuses avec idées suicidaires.
Les complexes Poconéol 1 + 2 + 43 + 69 à raison de 15 gouttes de chaque, mis ensemble dans le même verre une fois par jour, constituent d’excellents draineurs des états dépressifs .
Les fleurs de Bach peuvent déjà soulager un stress ou une émotion avec le Rescue. Mais aussi :
- Aspen qui agit sur la déprime, l’irritabilité ou les idées noires.
- Cerato quand la personne recherche la solitude et a des difficultés pour se concentrer.
- Centaury quand la personne manque de confiance en elle et a besoin constamment de réconfort ;
- Mimulus pour les impatients et les stressés.
- Star de Bethléem pour les états émotifs intenses.
L' activité physique (une marche rapide pendant 3 heures par semaine minimum) a démontré son intérêt dans le traitement de la dépression. Elle permet aussi de se changer les idées, de se vider de son stress et de son angoisse. Enfin elle permet d'assurer de meilleures nuits de sommeil.
La psychothérapie - L’acupuncture - l’EFT (émotional Freedom Technique) - l’EMDR (en cas d’événement traumatisant) - la relaxation - la sophrologie - la chromo-thérapie (le vert) - les traitements énergétiques - les cures thermales - l’art-thérapie - les loisirs - le rire - le plaisir - La médecine d'énergie - Eviter les sources de champs électromagnétiques (télévision, portable, ordinateur, appareil électrique). La photothérapie contre la déprime saisonnière - La stimulation magnétique transcranienne - La sismothérapie (Les électrochocs en dernier recours)...



Des PDF La dépression

http://pdfdownload.eklablog.com/remedes-naturels-contre-la-depression-a125850374









Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum